Règne hivernal

SB0A3831

Les jours rallongent, les rayons du soleil accompagnent plus longtemps notre journée, le corps se sent baigné de davantage de lumière… aucun doute, le printemps pointe son nez doucement. Doucement les codes changent, car notre esprit s’entoure d’une kyrielle de nouvelles teintes, et avec elles, naissent de nouvelles envies. Mars, c’est le mois des transitions, des hésitations, des envies de changements, du changement d’heure. Notre horloge interne est réglée suivant les saisons depuis des millénaires, alors malgré nous, instinctivement, nous avons une irrépressible envie de sortir de l’obscurité dans laquelle nous avons été plongés durant de longs mois. Ainsi, telle la nature commençant à se revêtir d’un nuancier pastel nous voudrions, nous aussi, sortir de nos étagères et portants du bleu ciel azuré, du rose dragée, cuisse de nymphe, incarnadin, pêche… Nous aussi nous voudrions que les verts sapin et anglais laissent place aux verts printemps, jade, amande, anis… Nous aussi, nous voudrions que la nature nous pare de ses plus beaux atours.

Mais mars c’est aussi le mois des giboulées, du vent, de la pluie; mars c’est l’hiver qui dit encore « Oui! », en nous montrant son ciel tout gris. De sa longévité, il ne cesse de laisser couler ses grosses larmes, de manière intermittente, signe physique de la tristesse qu’il a de savoir que la partition de son règne est bientôt terminée. Mais à ces larmes succèdent aussitôt de belles éclaircies; peut-être est-ce tout simplement parce qu’il n’est pas si méchant? Mais… comment pourrait-on faire partie des méchants lorsque l’on est capable d’enfanter la perfection en la personne de Dame Neige? Sérieusement?… Lorsqu’elle enveloppe les sommets de son manteau immaculé… comment ne pas s’émerveiller devant la mère de telles beautés? Ou alors, peut-être sait-il qu’il va nous retrouver, et cette pensée le rassure, tout en voyant son règne décliner. Serait-ce un mal être? une espèce de bipolarité liée à ses deux faces, à ses deux saisons? Ou serait-ce une manière de nous manifester sa satisfaction de voir son fils Printemps régner et grandir son nom? L’hiver uni à mars est tellement capricieux qu’il serait difficile d’en juger.

Il faut toutefois rester vigilent car qui dit printemps ne dit pas directement beau temps! En effet, aux sautes d’humeurs de Mars suivent, très souvent, les dangereux accès de colère de son cousin Avril. Ce dernier, très fier de l’adage inventé par ses aïeux, ne cesse de clamer et de claironner toute la journée que « d’un fil il ne faut se découvrir ». Et gare à qui oserait le défier! Il ferait s’abattre sur le malheureux affublé d’un simple caraco une horde de cordes bien affûtées… Il est évident qu’après cette mésaventure, l’imprudent ne ressortirait pas sans tricot et manteau!

Et la mode dans tout ça?

Depuis des mois déjà, les envies des fashionistas sont mises à rude épreuve. Il n’est pas de magazines tels Cosmo ou Grazia qui n’affichent de la mousseline de soie, de la transparence, des petits shorts en jean, des bombers ou encore des trenchs hyper légers, satinés; des tops en crochet, des crops et leurs flares taille haute, des sandales bouts ouverts pour lesquelles mes pieds seraient prêts à se damner… euh… à se les geler devrais-je plutôt dire! Pour preuve ma dernière inspiration look sur Instagram, du boho chic pastel, tout ce que j’aime!! (Si vous avez aimé ce look sachez que je l’ai trouvé dans le Grazia n°332 (19/25 février 2016): blouse Blugirl, top Jil Sander, jean Just Cavalli, Bottines Gianvito Rossi… mention +++ pour les bottines!).

Depuis des mois déjà ces vecteurs de nouvelles tendances nous allèchent; mais, pour l’heure, tous ces nouveaux objets de convoitise resteront sur papier glacé… ou au sein même de notre dressing. Car oui… je dois l’avouer… et je suis sûre que vous aussi mesdames vous vous devez cet aveu (en tous les cas vous le devez à votre carte bleue)… vous avez déjà résisté à la tentation. Et nous savons bien, depuis l’île de la tentation, que le meilleur moyen de résister à la tentation… est d’y céder! (Pauvre Oscar Wilde… dont le génie fut massivement révélé… par la télé-réalité!). Donc, oui, je suis certaine de ne pas être la seule à avoir craqué. Et chaque fois que nous croisons du regard la petite nouveauté, nous songeons aussi au fait que la versatile Madame Météo peut nous la refuser. On lorgne, on palpite, on réfléchit et on finit, par se résigner. À l’image de Mars et de sa bipolarité nous endossons, non pas du poudré mais des opposés, que sont les amants noir et blanc.

Voilà, tel le ciel lunatique du moment, mon look est lui aussi à la frontière du gris, entre noir et blanc. Pour un quotidien chic/décontracté et pour obtenir un effet silhouette allongée et fuselée j’ai opté pour le combo pantalon cigarette en velours noir assorti de bottines à talons et bouts vernis. Cependant je ne vous avais pas encore montré ce magnifique cardigan que mes épaules ont reçu à l’occasion de mes 30 ans. À lui seul, il est un nuage de douceur, un ami qui vous veut du bien, un cocon, une chrysalide à l’intérieur de laquelle on se sent l’âme d’un papillon. Sa couleur et sa coupe, déstructurée et ondulée à l’arrière, lui confère une petite touche princesse hivernale. À lui seul, il est l’élégance. Alors nul besoin de le « polluer », d’en « sur-ajouter », un simple col roulé est son principal allié.

Pour rester dans l’esprit « règne hivernal » j’ai enroulé mes cheveux autour d’un headband façon couronne et j’ai emmené avec moi mon sac blanc, immaculé, dont l’aspect rappelle celui du manteau de Dame Neige. Pour contrebalancer avec ce blanc et pour accessoiriser le cardigan je suis venue placer une machette par-dessus, manchette que j’adore, toute de cuir confectionnée et de pompon ornée. Enfin mes boucles d’oreilles sont également un clin d’œil à la fin de cette saison. En effet, ces deux sphérules blanches ne vous rappellent-elles pas des boules de neige voire même des flocons?… D’ailleurs Snowball est leur petit nom!

À très vite mes jolies pour de nouvelles histoires mode!

JE PORTE :

Cardigan Paul Brial

Col roulé Camaieu

Pantalon cigarette Mango

Sac Lancaster

Bottines André

Collier Moon°C

Manchette Agaric chez Loli Rose

B.O Bijou Brigitte

Bague index & headband Claire’s / Bague annulaire Angelic de Swarovski

Pompon Mademoiselle Daisy

Vernis n°168 L’heure bleue de Guerlain

SB0A3797SB0A3821SB0A3827SB0A3812SB0A3806SB0A3824SB0A3839SB0A3804SB0A3803SB0A3811SB0A3802SB0A3840SB0A3813SB0A3833SB0A3807SB0A3805SB0A3829

 

4 thoughts on “Règne hivernal

    • Oh mais je ne l’avais pas vu ce petit commentaire tout mignon… je suis désolée…merci beaucoup c’est adorable Véro t’es un amour!!!! Bisoooouuuus!

    • Oh merci énormément Brigitte!!!! Ça me fait véritablement plaisir que tu suives ce que je fais!! Merci pour tes encouragements ils me font chaud au cœur!!! Gros bisous!!!

Laisser un commentaire